Nha Trang : une station balnéaire aux parfums de Russie

Nha Trang : 4 jours pour en profiter

Après un réveillon de Nouvel An mémorable dans l’atmosphère glaciale et humide de Dalat, il est temps pour nous de nous réchauffer les os à Nha Trang, une des stations balnéaires les plus célèbres du Vietnam. Plage, farniente et bars cosy sont à notre programme… à quoi est venu s’ajouter une inattendue atmosphère moscovite.

Les 4 heures de trajet en bus qui nous séparent de Dalat resteront un souvenir tout à fait particulier… a posteriori ! Il faut en effet avouer que nous ne faisions pas les fiers dans ce bus de la compagnie Futa (hautement déconseillée mais nous l’avons lu trop tard…) visiblement conduit par un fan des plus beaux exploits de Sébastien Loeb en montagne. Sauf que l’inertie d’un bus est légèrement supérieure à  celle d’une Peugeot WRC… C’est donc secoués mais entiers que nous arrivons à notre hôtel, le Quang Nhat Hotel, pour un séjour de 4 jours.

Il suffit d’une promenade de quelques mètres dans les rues de la ville pour se rendre compte qu’elle est entièrement dévouée à sa très nombreuse clientèle russophone. Enseignes de magasins, cartes de bars et restaurants, agences de voyage… même les rabatteurs s’adressent à vous en russe. Nous apprendrons par la suite qu’une ligne aérienne directe dessert Nha Trang depuis la Russie. Ceci expliquant sans doute cela.

 

Une matinée aux bains de boue « Thap Ba »

Prétendument (nous avons eu du mal à vérifier) vertueux pour la peau, un passage par les bains de boue de Thap Ba constitue une activité agréable, amusante et relaxante si vous avez prévu de passer quelques jours à Nha Trang.

Vous pouvez facilement acheter votre billet d’entrée (142.500 dongs/personne pour le package simple « bains collectifs + piscine » avec 5% de discount offert par notre hôtel) et réserver votre transport de la ville au centre thermal (comptez 30.000 dongs par personne et par trajet) dans une des nombreuses agences de voyage. Nous avons préféré nous rendre par nos propres moyens sur place en prenant le bus local 4 et en terminant par une sympathique promenade de 2km à pied. Coût total du déplacement : 28.000 dongs A/R pour nous 2, le plaisir de la promenade en plus).

 

Nous y avons partagé notre bain avec une famille russe (évidemment) et poursuivi la matinée à profiter des piscines d’eau très chaude ou glacée. Vivifiant !

Nous avons ensuite prolongé cette matinée tout en détente par la visite des tours de Po Nagar Cham et du marché (pour touristes) de Cho Dam. Rien d’exceptionnel en soi mais nous en avons profité pour ramener un petit souvenir savamment négocié… le vendeur nous ayant pris pour des idiots en nous annonçant un prix au moins 5 fois supérieur à celui escompté !

Une journée à Vinpearl

Il est impossible de manquer ce parc d’attractions et aquatique à Nha Trang. De la plage, de nuit comme de jour, vous verrez le nom du parc écrit en énormes lettres blanches sur la colline de l’île située en face à la façon Hollywood.

Après avoir fait à nouveau le tour des agences de voyage pour nous renseigner sur le prix d’entrée, nous décidons de nous y rendre en prenant ici aussi le bus local. Ça nous fera une petite économie sur le trajet (en décidant de ne pas choisir le pick-up à notre hôtel), ce qui n’est pas du luxe au vu du prix du billet d’entrée, 600.000 dongs/personne ! En chemin, le bus va s’arrêter à une petite boutique et on va essayer de vous faire croire que vous devez acheter votre billet d’entrée là, c’est évidemment faux. Comme dans tous les parcs d’attractions du monde, il y a des caisses pour acheter vos billets à l’entrée. Le grand avantage étant que nous avons pu payer sans supplément par carte de crédit. Ce qui n’est pas un mince avantage quand on sait qu’il est impossible de retirer plus de 3 millions de dongs (soit environ 120€) à la fois aux ATM au Vietnam… Nous avons donc payé avec notre carte de crédit autant que possible pour limiter au maximum les frais bancaires (une vraie escroquerie bancaire de plus !!).

Nos billets en main, nous montons ensuite à bord d’un téléphérique qui fait la jonction entre la côte et l’île. Premières sensations et vue splendide depuis le téléphérique le plus long d’Asie avec ses 3.320 mètres ! Une vingtaine de minutes plus tard, nous mettons les pieds dans un parc qui fait plutôt bien le lien entre Disneyland et les meilleurs parcs aquatiques de la côte espagnole.

Bateau de pirates, version mini du Dalton Terror de Walibi, chevaux de bois, tasses de café tournantes, chenille, salle de jeux vidéo… nous passons la matinée courant d’une attraction à une autre comme des ados (NDLR : j’entends déjà certains dire que je n’ai de toute façon pas grandi depuis l’adolescence). Pour compléter le tableau, nous prenons notre lunch au Lotteria (le fast-food local) avec burger, frites et soda. Ce super menu plein de qualités nutritives avalé, nous sommes fin prêts pour attaquer l’après-midi.

 

Direction donc le parc aquatique et ses toboggans, piscines à vagues ou autre lazy river. Notre âge mental n’aura pas évolué d’un mois durant l’après-midi, je me demande même si ce n’est pas l’inverse qui s’est produit… Courir pour attraper une bouée, monter les escaliers 4 à 4 puis faire la course en glissant sur l’eau, la GoPro bien accrochée sur le front pour immortaliser les moments. Se reposer ensuite quelques minutes sur la plage et son eau turquoise puis c’est reparti pour un tour.

Nous ne voyons pas passer le temps et la journée se termine par un majestueux spectacle son, lumière et eau. Nous reprenons alors le chemin du téléphérique pour un trajet retour tout aussi spectaculaire une fois la nuit tombée sur Nha Trang. Surprise toutefois sur le retour puisque plus aucun bus ne roule… Fatigués par cette belle et longue journée, nous faisons alors les 5km du chemin retour à pied… notre budget quotidien étant largement explosé pour se permettre un taxi.

Nha Trang : où boire un verre ? 

Comme tout bonne station balnéaire qui se respecte, Nha Trang a son lot de bars trendy et de super restos occidentaux. Nous avons succombé aux charmes de 2-3 d’entre eux. Nous conseillons notamment le Sailing Club pour son atmosphère très lounge, ses grands divans et ses jus de fruits ; la brasserie Louisiane avec ses bières fraîchement brassées, une étape incontournable pour un Belge ; ou encore le Mix Restaurant, un resto grec qui sert des assiettes impossibles à terminer.

 

Comme d’habitude, nous sommes à votre disposition si vous avez des questions sur les endroits que nous avons visités, sur les transports, les hôtels…

Fab

Publicités

3 Comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s