Hanoi : welcome to the jungle 

Nous sommes arrivés à Hanoi au petit jour aux alentours de 6h du matin avec le bus de nuit au départ de Hué. Nous avions booké un guesthouse (le North Hotel N.2 près de la cathédrale Saint-Joseph) à moins de 2 km de la station de bus d’arrivée. Après avoir remercié gentiment les taximen qui nous proposaient leurs services (largement surtaxés !), nous partons à pied en direction du Vieux Quartier dans un Hanoi calme qui se réveille. Au passage, nous croisons aux abords du lac de vieilles dames en jogging occupées à leur gymnastique matinale au rythme d’un vieux hit de 2 Unlimited ! De la techno belge pour nous accueillir, ils ont le sens de l’hospitalité ces Vietnamiens ^_^

En fait, cette arrivée dans la capitale vietnamienne nous sert juste de pit-stop avant de continuer vers Halong Bay puis Sapa. C’est seulement au retour des ces 2 autres escales que nous prendrons le temps de découvrir la ville.

Hanoi : la capitale des motos

Même après avoir goûté aux vibes de Bangkok, Phnom Penh ou encore d’Ho Chi Minh, nous devons avouer avoir été secoués par le pullulement des motos dans les étroites rues et ruelles de la ville. Même si le nombre de 2 roues est moins important que dans les autres villes citées, l’agencement de Hanoi donne la sensation qu’elles sont plus nombreuses ici. Une seule règle à retenir pour oser espérer traverser une rue : à fond, à fond, à fond 🙂

Cette douce cacophonie de moteurs mise de côté, il est agréable d’arpenter et de se perdre dans les méandres des ruelles du Vieux Quartier. Guesthouses, bars, restos et magasins de toute sorte se comptent bien entendu par dizaines centaines mais cela n’enlève rien au charme de l’endroit. Contrairement à Ho Chi Minh que nous avions trouvée très moderne, Hanoi à un cœur historique bien plus marqué.

Nous y passons quelques heures à simplement flâner autour du lac, siroter un café (une spécialité nationale) à une terrasse au chaud à l’intérieur ou encore à simplement regarder la vie locale suivre son cours.

Hanoi : que voir et faire ?

En dehors des flâneries reposantes décrites ci-dessus, Hanoi offre bien entendu de nombreuses activités touristiques : temples, pagodes, lac, musées… et shows de marionnettes sur l’eau.

Nous n’avons évidemment pas eu le temps de tout visiter (ce que nous n’avions de toute façon pas envisagé), d’autant plus que nous avons subi les caprices d’une énorme dépression atmosphérique centrée sur la Chine nous gratifiant d’une température inférieure à 10 degrés et d’averses dignes de la mousson. Ça explique sans doute aussi le temps passé à siroter des cafés 🙂

Vietnam - Hanoi-7
Durant quelques jours, la météo nous a fait nous sentir comme dans notre plat pays…

Quelques incontournables à nos yeux néanmoins :

Le lac Hoan Kiem dont le nom provient de la légende de l’empereur Le Loi qui battît les Chinois grâce à une épée magique reçue du Paradis. Après la victoire, une tortue d’or géante reprît l’épée et plongea au fond du lac pour la rendre à son propriétaire; ce qui donna son nom au lac, le « Lac de l’épée rendue ».

Le très visité Ngoc Son Temple situé sur le lac et accessible à partir d’un petit pont élégant. Ce temple a été construit en l’honneur du Général Trang Hung Dao qui défît les Mongols au 13ème siècle.

Le temple Bach Ma situé dans le Vieux Quartier, il serait le plus petit temple de la ville.

La cathédrale Saint-Joseph. Bon il ne faut pas s’attendre à y découvrir une réplique de Notre-Dame de Paris, nous dirions même que la cathédrale a sérieusement besoin d’un coup de neuf mais ça vaut néanmoins le très petit détour.

Le Temple de la Littérature est aussi un endroit où il est agréable de passer une petite heure. Entièrement dédicacé à Confucius, il est ensuite devenu une université pour les plus brillants mandarins. Enclavé dans ses murs, il est assez étonnant de voir comment la ville d’aujourd’hui s’est construite autour.

Le Mausolée d’Ho Chi Minh est un énorme édifice de marbre qui nous a un moment donné l’impression d’être à nouveau téléportés en Russie ! La dépouille d’Ho Chi Minh s’y trouve… excepté lorsqu’elle est envoyée en Russie (sic!) pour retravailler son embaumement. Il est aussi possible de visiter l’ancienne demeure du défunt Président dont l’intérêt réside essentiellement à ses jardins.

Le théâtre de poupées sur l’eau de Thang Long

Conseillé par un couple d’Australiens que nous avons rencontré dans le train de nuit nous menant à Sapa, le spectacle de poupées donné au Thang Long Water Puppet Theater fut une jolie surprise. Attention car il existe 2 de ces spectacles dans 2 théâtres différents. Apparemment, l’un attire plus les foules que l’autre. Nous ne savons par contre pas si c’est dû à la qualité du spectacle ou au référencement sur TripAdvisor…

Joué plusieurs fois par jour, ce spectacle raconte en une douzaine de saynètes les légendes locales et la vie traditionnelle. Des musiciens et des chanteurs accompagnent en live les marionnettistes qui font danser, se battre, pêcher, jouer les personnages désarticulés sur un bassin d’eau. 45 minutes agréables de sourires devant un type de spectacle que nous n’avons vu nulle part ailleurs.

Laos : un autre pays, une autre étape 

Nous voici déjà au bout de notre périple vietnamien… Un mois est passé sans que nous ayons eu le temps de nous en rendre compte. Avant de prendre la direction du Laos, il nous reste à faire un choix : affronter les 24 ou 26h de bus qui séparent Hanoi de Vientiane (la capitale du Laos) ou s’offrir un peu de confort en voyageant en avion.

Après avoir lu d’horribles histoires sur le trajet par bus, nous optons pour l’avion… malgré ma crainte pour les avions non occidentaux. Crainte totalement inutile au passage ! Le vol opéré par Vietnam Airlines (dans un avion presque totalement vide !) et le service offert valent bien les standards des plus grosses compagnies européennes.

Dernière anecdote charmante au passage pour témoigner de la gentillesse des gens. Alors que nous attendions le bus devant nous mener à l’aéroport, nous faisons connaissance avec une vieille dame qui a vécu quelque temps en Europe et qui semble ravie de pouvoir échanger quelques mots en français. Caro, qui est un peu malade, tousse tout le long de la conversation. Puis, la dame se lève et s’en va. Nous pensons alors qu’elle a changé d’avis et choisi de prendre un autre bus. Peut-être a-t-elle oublié une de ses courses… Quelques petites minutes plus tard, nous la voyons revenir vers nous et tendre un flacon à Caro en lui expliquant que ça devrait calmer sa toux. Un geste simple, gratuit et d’une infinie gentillesse (dont nous nous demandons s’il aurait pu avoir lieu chez nous ?). Encore merci Madame 🙂

Fab

Publicités

9 Comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s